• boblep10.jpg

    Oups ! j'ai mis un linge coloré qui a déteint sur 2 autres !!!

    Aie !

    C'était un pull avec un faux col blanc dessous et un tee shirt bleu turquoise

     

    j'ai glané sur les forums pour trouvé une solution

    Faire tremper dans du lait au moins une nuit

                                   ???

     

    Eh bien, j'ai essayé ... et ça marche

     

    Alors je vous conseille de garder cette astuce dans vos placards.


    2 commentaires
  • eolienne.jpg

     

    Une éolienne est une machine utilisant la force motrice du vent. Cette force peut être utilisée mécaniquement (dans le cas d'une éolienne de pompage), ou pour produire de l'électricité (dans le cas d'un aérogénérateur). On parle de parc éolien ou de ferme éolienne pour décrire les unités de productions groupées (installées à terre ou en mer).

    Les régions du monde où les champs éoliens sont les plus nombreux sont l'Allemagne, l'Espagne, les États-Unis et le Danemark.

    En France, les centrales éoliennes de production d'électricité sont en pleine expansion sur une grande partie du territoire. L'Aude et la Bretagne sont des zones géographiques pionnières en la matière.

     

    Une éolienne permet de transformer l' énergie cinétique du vent en énergie électrique ou mécanique. Elle se compose des éléments suivants :

    • Un mât permet de placer le rotor à une hauteur suffisante pour permettre son mouvement (nécessaire pour les éoliennes à axe horizontal) ou placer ce rotor à une hauteur lui permettant d'être entraîné par un vent plus fort et régulier qu'au niveau du sol. Le mât abrite généralement une partie des composants électriques et électroniques (modulateur, commande, multiplicateur, générateur, etc.).
    • Une nacelle montée au sommet du mât, abritant les composants mécaniques, pneumatiques, certains composants électriques et électroniques, nécessaires au fonctionnement de la machine. La nacelle peut tourner pour orienter la machine dans la bonne direction.
    • Un rotor composé de plusieurs pales (en général trois) et du nez de l'éolienne, fixé à la nacelle. Le rotor est entraîné par l'énergie du vent, il est branché directement ou indirectement (via un système de boite de vitesse) au système mécanique qui utilisera l'énergie recueillie (pompe, générateur électrique...).

    Des éléments annexes, comme par exemple un poste de livraison pour injecter l'énergie électrique produite au réseau électrique complètent l'installation.

     

    plus d'info ici

     

    source wikipedia


    4 commentaires
  • poisson bulle

    Ne sachant pas trop quoi en penser de cette barre qu'on nous impose.
    J'ai décidé de la désactiver.
    C'est à dire qu'elle est visible sur mon blog, mais quand j'ouvre un lien vers un autre blog. le blog s'ouvre avec sa propre adresse.

    Comment faire
    Dans administration - configurer - mise en page
    clic sur le "marteau" de la barre over-blog
    cocher "désactiver la barre sur les liens externes" et valider.

    2 commentaires
  • Que pensez vous de la nouvelle barre ?
    J'ai lu qu'il valait mieux la désactiver quand pensez-vous ?
    voici le lien
                    
                 

    5 commentaires
  • Je cherche depuis plusieurs jours a mettre une bannière sur mon blog. J'ai réussi a la mettre mais je n'arrive pas a ce que je veux ! Je voudrai qu'elle prenne toute la largeur du blog. Je fais appel a mes amis bloggeuses qui savent comment faire. Pouvez vous m'expliquer, j'essaie plein de choses dans le css mais ça ne fonctionne pas.

    difficile-t14594

    4 commentaires
  • Suite a mon article sur la Chapelle Basse-mer
    Une réflexion sur le gui m'a amené a en parler davantage.
    Autrefois, mes parents disaient quand les boules de gui étaient hautes ou basses, celles-ci annonçaient un bel ou mauvais été. Mais je me souviens plus du sens ; J'espérais que quelqu'un connaissait aussi ce dicton.
    J'ai cherché sur le net et je n'ai rien trouvé sur le sujet.
    Par contre bien sûr il est conseillé de s'embrasser sous le gui le jour de l'an.
    ''Au gui, l'an neuf'' : c'est ce que criaient, au moyen-âge, les gens lorsque les druides récoltaient des boules de gui à l'aide d'une serpe d'or.
    Les feuilles du gui restent vertes très longtemps et c'est pourquoi les druides le considéraient comme le symbole de d'immortalité. Les druides le distribuaient aux personnes qui assistaient à leur rituels. Ceux-ci l'accrochaient à leurs portes pour se protéger des mauvais esprits et embrassaient les invités qui venaient chez eux pour leur porter chance et prospérité.
    Au IVè siècle après J-C., l'église considérant le principe du gui comme païen, l'interdit et le remplaca par  du houx. Mais les rituelles ont la dent dure et continuaient ainsi à se transmettre de pêre/mêre en fils/fille, jusqu'à nous.
    plus d'info sur ce site
    branche-de-gui

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique